Retour à la page d'accueil
Sauvegarder ses réponses en créant un compte



Module 3 : Trouver un bien

Etape : 2 / 11


Version BETA ! ce site est encore en phase de lancement. Si vous notez des typos, des réponses incomplètes ou même des réponses qui vous semblent fausses, n'hésitez pas à nous contacter par email. L'objectif est de permettre aux visiteurs de ce site d'avoir une réponse la plus complète possible aux questions qu'ils peuvent se poser concernant l'investissement locatif.

Comment calculer la rentabilité brute et la rentabilité nette d'un projet ?


Le principe de tout investissement locatif rentable est qu'il ne doit pas vous coûter de l'argent tous les mois.

Certains pourront dire que pour un investissement patrimonial, en visant la revente et la plus-value potentielle, ce n'est pas grave d'avoir à mettre quelques dizaines ou centaines d'euros tous les mois dans votre investissement, le jour où il faudra rénover le bien ou le jour ou la chaudière tombera en panne, ce seront plusieurs milliers d'euros à sortir qui mettront votre budget en déséquilibre.

Le principe est donc d'être au minimum positif sur la rentabilité nette du projet.


Comment calculer la rentabilité brute et la rentabilité nette d'un projet ?

Maintenant que vous maîtrisez les outils pour calculer la rentabilité, il ne vous reste plus qu'à les appliquer sur votre recherche de biens. Gardez en tête que ce sont de bons indicateurs de performance mais en aucun cas une garantie de rentabilité. Ouvrez bien grand les yeux, faites preuve d'esprit critique et surtout lancez vous !

Cliquez sur suivant pour passer à la prochaine étape.

Du coup, on vous explique tout !

Déjà, pourquoi est-il important d'effectuer ce calcul ? Selon nous il est un "garde-fou", une sorte de comparatif universel pour tous les biens que nous étudions. En revanche il est important de savoir à quoi il sert et quelles sont ses limites. Pour simplifier, la rentabilité, c'est :

Revenus annuels hors charges

= Rentabilité brute
Prix d'achat du bien

Pour trouver les informations pour le calcul, vous allez devoir faire preuve de persévérance ! Les vendeurs ne sont pas tous prêts à vous communiquer ces informations, mais vous avez d'autres moyens. Par exemple, si les loyers ne sont pas indiqués dans une annonce, un tour sur SeLoger ou LeBonCoin vous permettent d'estimer les loyers.
Certains investisseurs incluent au prix d'achat du bien les frais de notaire et les frais d'agence, nous ne le faisons pas car ils sont fonction du prix et varient d'une agence à l'autre, nous les considérons à part.

N'oubliez pas que ce calcul est une première étape, il vous faut ensuite prendre en considération l'état du bien, sa localisation, les autres charges En fonction du type de bien (immeuble, appartement, maison...) et de la région (pour les impôts fonciers), vous allez éliminer toutes les annonces n'atteignant pas au minimum 7 à 8% de rentabilité brute afin de vous assurer l'autofinancement.

La rentabilité nette est elle fonction de beaucoup plus de paramètres, nous vous détaillerons comment la calculer un peu plus loin dans le processus.

Vous avez votre calcul de rentabilité en tête, vous pouvez maintenant passer à l'étape suivante !





Copyright 2020 - Planete Immo SAS